La suite des aventures…

Bonjour à tous !

Et bien, me revoici, après avoir passé une journée à faire tourner les jeux dont j’ai parlé hier ! Et plus aucun ne bugge. Ca fait du bien de repartir dans la Cité Interdite.

De plus, un éditeur français, Microïds, a racheté les catalogues d’Index + et de Cryo et est en train de republier sur PC tous ces anciens jeux… Si ça se fait effectivement, ce serait très bien !

De votre côté, j’espère que vous avez bien profité de votre week end… qui risque de se prolonger pour nous, étudiants. En effet, les professeurs de Bordeaux III vont se réunir avec les étudiants en AG demain à 12h30. Je sens qu’on est reparti pour de nouvelles grèves…

Enfin, ne parlons pas de malheur ^^. Voici la suite des Chroniques de Jayania, le Chant II. Merci à Myrina et à Audrey pour leurs gentils commentaires depuis le début, ainsi qu’à Marine sur Facebook. C’est aussi un peu grâce à vous que Jayania existe, alors merci du fond du coeur !

Chant II

Jayania n’en revenait pas.
Elle s’était attendue à tout, sauf à ça
Tôt ce matin, elle était allée dans le quartier des Guildes. Ce quartier est là où se concentre les Guildes les plus puissantes. La Guilde des Magiciennes, à qui appartenait Jayania, a été fondue dans la Guilde des Magiciens, devenue par ce fait mixte. La Guilde est maintenant très puissante, la deuxième après celle des Marchands. Jayania avait été destituée de la Guilde du fait de son exil, mais cette destitution s’était faite à contrecœur. Jayania était puissante, un grand atout pour la Guilde. Elle était Magicienne des Dimensions. Pour peu que son exil ait un peu rabaissé sa magie, elle restait une magicienne très puissante.
Mais pourquoi diable la Guilde avait-elle besoin d’elle ?
Elle ne pensait plus à son cauchemar. Elle se trouvait dans le salon de réception de la Guilde. Le Grand Ordonnateur, Ran Kalath XV, la reçut avec une extrême gentillesse. Après les banalités d’usage, il lui annonça sa réintégration dans la Guilde. Il lui confia une mission…
La Pléiade Divine, unie en apparence, s’était déchirée. Les Dieux du Commerce, de la Guerre et de la Santé ont pris le pouvoir et veulent massacrer les dieux qui ne se rallient pas à eux. Certains se sont soumis, d’autres organisent la Résistance, autour de la Nécromancienne des Rêves. Celle-ci demande de l’aide à la Guilde des Magiciens, en l’occurrence de leur envoyer Jayania.
Celle-ci fut éperdue de reconnaissance. Elle accepta tout de suite, non sans demander l’assistance de Belzoa, qui accepta. Elle décida d’aller voir tout de suite la Nécromancienne. Elle commença à entonner le Chant des Dimensions, accompagné des Gestes Rituels.
Le Monde commença à devenir flou. Elle et Belzoa passaient dans la Dimension Divine.

Voici l’extrait d’aujourd’hui, j’espère qu’il vous a plu ! Je vais vous laisser… pour l’instant ^^! Pour la musique ce soir, je vous propose « Blue Orchid » du groupe The White Stripes.

A très bientôt,

Antoine

Advertisements

2 commentaires

  1. Mais de rien voyons, je le pense vraiment à chaque fois. Tu le sauras maintenant, je ne dis jamais qqch uniquement pour faire plaisir, si je le dis, c’est que je le pense.^^
    Anyway, revenons à ton livre… Tu sais ce que j’adore? On ressent la magie, la magie de cette jeune femme qui aide les dieux. Et ça me plaît bcp.
    Tellement que j’aimerai voir tes Chroniques publiées, voire même illustrées!Je sais que c’est que tu souhaites faire, mais il faudrait que ton livre soit largement diffusé, car je crois que tu tiens qqch qui aura du succés. Vraiment.
    Continue Antoine, je le redis, tu as du talent.
    Bisous. Myrina

  2. Bon sang! Là on sent bien toute la qualité du récit et la richesse de ce qui le compose! Déjà, je ne l’avais pas dit mais j’adore les principe des guildes (là magicienne et marchande, ce qui fait déjà un sacré bon duo!).
    L’intrigue est bien ficelée, elle ne fais pas cliché et s’avère très interessante, au même titre que Jaya’ dont on désire. L’idée de la guerre entre les dieux s’est certes déjà vue mais ici, elle est traitée de manière originale avec des « corpus » (si je puis me permettre le terme), inédits.

    Un petit souhait pour le prochain extrait? Vi, des dialogues…si cela suit le fil du récit, bien entendu^^

    Bisous

    ps: J’adore le clip des White Stripes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s