There Will Be Blood…

Bonsoir bonsoir !

Non, ne cherchez pas ! Il n’y a (presque) pas de lien entre le titre de ce film avec Daniel Day Lewis  et le contenu de cet article ! Mais bon, je n’allais pas le nommer « untitled 1 » quand même !

J’espère que pour vous l’écheveau du temps se dévide de belle manière ! Moi, ça va plutôt pas mal. Demain, je fais une petite visite de Bordeaux… Mon dieu ! J’ai rien préparé ! Et c’est ma première visite ! Je vais être mauvais c’est pas possible…

Enfin, ce soir, vous n’aurez le droit qu’à deux articles. D’une part parce qu’il est déjà 23h15 et que je me lève tôt et d’autre part parce que mes yeux se ferment tout seuls…

Bref (comme le disait Pépin), voici la suite des Chroniques de Jayania. La guerre est donc déclarée et c’est dans ce contexte troublé que s’ouvre le Chant V…

Chant V

« Nous sommes arrivés ! clama Jayania »
En effet. Perché sur le python rocheux devant eux, se dressait le château de Spira. Un château très impressionnant et très beau, d’inspiration orientale. Jayania et Belzoa, au terme d’un voyage sans histoire d’une semaine, étaient arrivés à destination.
Dès la fin de leur entretien avec la Nécromancienne des Rêves, ils étaient retournés dans la dimension terrestre. Alors que Belzoa était retourné chez lui, faire ses adieux à sa femme, Jayania était retournée à la Guilde, informer Ran Kalath de ce qui ce passe.
« Les choses sont encore pire que je le pensais, dit le Grand Ordonnateur de la Guilde
– Et je crains que ça devienne encore pire, enchaîna Jayania. Je pense que la Guerre est imminente, si elle n’est pas déjà commencée.
– Mon Dieu… La Guilde peut vous aider ?
– Pas pour l’instant. Mais tenez vous prêts en cas de besoin. Et surtout, n’ébruitez pas la chose ! »
Elle retrouva Belzoa, au Temple. Les yeux de son compagnon étaient tout rouges.
« Je suppose, dit Jayania, que les séparations ont dû être dures… Je suis désolé de t’imposer cette épreuve.
– Tu n’as pas à t’excuser ! Ce’Vandra comprend tout à fait, elle m’a chargé de te donner ceci. »
Il lui remit alors un pendentif représentant le yin et le yang, un pendentif très rare, aux pouvoirs puissants. Jayania sentit ses larmes monter.
« Allons, partons ! »
Après avoir récupéré chez Sa’ahdi le nécessaire, ils prirent la route.

Ils rentrèrent alors dans le château.
« Ah ! Jayania et Belzoa ! Je suis heureuse de vous voir, lança une jeune fille d’à peine vingt ans qui semblait les attendre dans les attendre dans le hall.
– Bonjour, répondit Jayania en souriant. Je suppose que vous êtes Yunalesca.
– Elle-même ! Et comme nous allons voyager ensemble, vous pouvez me tutoyer ! Venez, ne traînons pas ! La réunion a déjà commencé.
– Quoi ? Jayaniakita est déjà là ?
– Oui, elle est arrivée il y a une heure ! Allons, rentrons ! »
Yunalesca frappa à une porte et entra
Ils arrivèrent alors dans une pièce circulaire. Des sièges occupés étaient disposés tout autour. Des tentures avec des symboles différents pendaient aux murs. Jayania comprit que c’était les symboles des Dieux réunis.
La Nécromancienne se leva alors :
« Ah, vous voila ! Prenez donc des sièges et asseyez vous, la réunion de la Résistance peut réellement commencer ! »

A mille lieues de là, sur l’Agora Divine.
Vo’Xiatir, revêtu de son armure étincelante, attendait.
Un sourire naissait sur son visage. Enfin, il est Dieu du Monde, Dieu des Dieux ! Le pouvoir était à lui ! Et bientôt il n’y aura plus de Résistance !
« Ca y est, Maître, la réunion a commencé, annonça une voix dans sa tête. »
A ces mots, Vo’Xiatir sortit de l’Agora et annonça aux cent légions mercenaires qui attendaient :
« Tous à Spira ! Si vous trouvez Jayaniakita, apportez la moi vivante. Les autres, tuez les tous ! »
Voilà, comme d’habitude, tous vos commentaires, élogieux ou critiques sont les bienvenus ! En tout cas, j’espère que vous prenez toujours plaisir à lire ces Chroniques et je vous laisse avec le thème de fin de Final Fantasy X, composé par Nobuo Uemetsu.

A très bientôt,

Antoine

Advertisements

Un commentaire

  1. (Moi aussi parfois les titres n’ont rien avoir avec les articles, c’est juste une citation que j’apprécie sur le moment)

    Oula, ça sent le roussi pour la Nécromancienne des Rêves! Sincèrement, je n’espère pas qu’il va lui arriver la même chose qu’à Saria (dis-moi si je me trompe! Saria d’ailleurs, amie de Link dans Ocarina of Time, est-ce une référence?)
    Ce bien vilain Vo’Xiatir est bien lâche de débarquer avec toute une armée pour prendre Spira! C’est bien connu, les êtres mauvais en général, sont des lâches…
    Le symbole du pendentif!!!!!!!!!!!! Désolée, j’ai tout de suite pensé à autre chose, du coup, tu m’as donné une idée pour finir mon article!
    Je suis toujours accro, après Tolkien, Harry Potter, Twilight, me voilà accro aux Chroniques de Jayania. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s