Carnets de Voyage en Vallée de la Loire. Chapitre 1 : Chenonceau, ou le château de ces dames

Bonsoir à tous !

Mine de rien, je l’aime bien ce blog, ce petit cocon où je peux deviser doucement avec vous, vous parler de ma vie, de ce qui me tient à coeur, de mes rêves, de mes passions. Si j’arrive à le conserver, je le montrerais à ma descendance, ils se moqueront bien de moi ^^. Mais nous n’en sommes pas là. J’espère que, de votre côté et malgré la pluie, vous passez de bons moments avec ceux que vous aimez !

Quel nom d’article à rallonge vous me direz ! Et bien, c’est parce qu’il ouvre un chapitre de carnets de Voyages, et j’ai décidé de vous faire (re)vivre six châteaux de la douce vallée dela Loire. J’en ai choisi six, connus ou moins connus. Si cela vous plait, alors je continurai peut être… Les six châteaux que je vais vous narrer, jour après jour seront : Chenonceau (aujourd’hui donc), Amboise, Chambord, Azay-le-Rideau, Langeais et Blois.

Donc, sans perdre une  seconde, transportons nous dans ce département merveilleux qu’est l’Indre et Loire.

logo_37_indre_et_loire

Transportons nous à l’est de Tours, à 35 km (ou 25 minutes en TER) et entrons dans le petit bourg de Chenonceaux.

blason_37_chenonceaux Quand je dis petit bourg, c’est vraiment petit ! Chenonceaux ne comporte que 336 âmes en son sein. Le village est très charmant, mais tout petit (enfin, il y a quand même la gare TER ^^). Il faut noter que lorsqu’on parle du village, on écrit Chenonceaux. Par contre, lorsque l’on parle du château proprement dit, on écrit Chenonceau, sans le « x » final. Cette particularité remonte à la Révolution.

Enfin, on se dirige vers le parking du château. Et l’on pénètre dans les jardins, dans la forêt entourant le domaine. Si l’on tend l’oreille, on peut déjà entendre le doux ruissellement du Cher (car non ! A Chenonceau, ce n’est pas la Loire qui coule, mais le Cher). Et enfin, après quelques minutes de marche, on le voit enfin.

800px-chateau-de-chenonceau_cote_jardin_catherine

L’écrin. La beauté architecturale. Comment rester insensible devant ce magistral bijou de l’architecture ? Comment ? Et le fait d’être construit sur le Cher lui apporte la poésie, la mélancholie qui le rend si désirable. Et voici un tout petit historique !

Le premier château, dont il ne reste aujourd’hui que la tour des Marches (j’y reviendrais), a été construit par la famille de Marques. Mais en proie à de grosses difficultés financières, il le vend à Thomas Bohier, le secrétaire général des Finances du Roi François Ier. C’est sa femme, Katherine Briçonnet, qui va diriger les travaux qui vont donner naissance au château actuel, c’est à dire au Logis. Bohier meurt en 1524, et sa femme deux ans plus tard. Cependant, on s’aperçut un peu plus tard que le bon financier avait un peu piqué dans les caisses du Royaume. Et voila Chenonceau qui passe dans le Domaine Royal.

Le successeur de François Ier, Henri II, en fait don à sa grande favorite, Diane de Poitiers. Diane, que l’on appelait la « toujours belle », Diane, récement veuve. Henri, fou amoureux, lui donna le château. Et Diane décida, pour étendre le château, de faire bâtir le pont sur le Cher.

Mais, mais, mais… Henri II meurt d’un accident de tournoi. Et la reine, devenue régente, la terrible Catherine de Médicis, obligea Diane de Poitiers à lui donner Chenonceau en échange du sinistre château de Chaumont sur Loire. Catherine embellit encore Chenonceau, en le dotant de la galerie sur le Pont, lui donnant la forme qu’il a actuellement.

Puis le château se transmit de Dames en Dames : Louise de Lorraine, qui venait pleurer la mort de son mari Henri III, Louise Dupin, qui fait tenir salon à Voltaire, à Montesquieu, à Rousseau, Marguerite Pelouze qui restaura le domaine… En vrac, le château vit le passage de Marie Stuart, Louis XIV, Gustave Flaubert, George Sand, Claude Debussy et lady Diana.

Petite précision : lors de la Seconde Guerre Mondiale, la ligne de démarcation passant sur le Cher, le château était coupé en deux : le Logis en zone libre, la Galerie en zone occupée.

Trève de blabla : quelques images parleront mieux.

chenonceautourdesmarques

La Tour des Marques. C'est donc tout ce qui reste de l'ancien château de Chenonceau. Aujourd'hui, c'est la boutique de souvenirs. Elle est située à l'entrée de château.

chenonceauentree

Et voici l'entrée du "nouveau" château, que l'on appelle le "Logis". C'est la porte d'entrée du château. Il est construit sur les bases d'un ancien moulin fortifié

 

chenonceauchambrededianedepoitiersbed

La chambre de Diane de Poitiers. Cette pièce est marqué du chiffre de Henri II (un H) et de Catherine de Médicis (un C). Entrelacés, ces chiffres forment un D comme... Diane.

chateau-de-chenonceau_chbre_des_cinq

La chambre des Cinq Reines. On l'appelle ainsi en hommage aux Cinq Reines qui y ont séjournées : la reine Margot, Élisabeth de France, Marie Stuart, Élisabeth d'Autriche, et Louise de Lorraine. Ce sont toutes des filles et petites filles de Catherine de Médicis.

 

chenonceaucatherinedemedicisroom

Et enfin, la chambre de la grande Catherine de Médicis.

 

J’espère avoir, par ces quelques mots et images, égayé votre curiosité sur ce château. Wikipédia est (toujours) votre ami. C’est de ce site que j’ai tiré ces images ! Voici qui clôt cet article sur Chenonceau.

chenonceauaval

A très bientôt,

Antoine.

Advertisements

Un commentaire

  1. (Pour les images, il n’y a pas de soucis,; juste une disposition « gauche, centre, et droite », non?, I dunno.)

    Article très intéressant, enrichissant aussi, car je n’en ai jamais su autant sur ce château. Il faut dire que je n’ai visité les châteaux de la Loire que lorsque j’étais petite, très petite, et le souvenir est resté très flou.
    Il me plairait beaucoup d’y retourner avec toi comme guide!
    En attendant la suite de ces articles culturels très intéressant, je te dis à très vite mon coeur, je t’aime!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s