[NHL] Déménagement d’une équipe : Comment ça se passe ?

Laissons de côté quelques instants la finale de la Stanley qui est en train de se dérouler (D’ailleurs, victoire de Vancouver pour le premier match, sur le fil. Ca promet d’être une belle série !), je voulais revenir sur un petit point de détail que j’ai écrit sur l’article « It’s the final countdown ». Je mentionnais le fait que la ville canadienne de Winnipeg allait retrouver une équipe de hockey, vraisemblablement. Qu’est ce que ça veut dire ?

Il faut comprendre le système de la NHL. Je ne connais pas assez les autres grandes fédérations de sport américaines pour affirmer que c’est la même chose dans les autres fédérations. En fait, les équipes de hockey ne sont pas implantées définitivement dans une ville. En effet, l’équipe appartient à un propriétaire, soit un groupe d’entreprises, une entreprise, un consortium ou un homme seul (mais il faut qu’il soit super riche ! Il a un accord pour implanter l’équipe à un endroit, généralement là où il y a un marché à prendre.

Dans le cas d’Atlanta, l’équipe appartenait à Atlanta Spirit, qui possède également l’équipe NBA des Atlanta Hawks. Les Thrashers sont venus à Atlanta en 1999, lorsque la NHL s’est étendue de quelques équipes et a considéré qu’à Atlanta, la demande était assez forte pour y implanter une équipe. Atlanta récupérait donc une équipe après le déménagement des Flames vers Calgary, en 1980

Logo des Thrashers d'Atlanta. Il se peut que la saison prochaine, on ne le voit plus.

Or, enfer et damnation, les Thrashers ne sont pas une équipe flamboyante. Dans toute leur carrière, ils ne sont parvenus aux playoffs qu’une fois dans leur existence. Alors forcément, les audiences ne sont pas bonnes et le patinoire ne fait pas salle comble… Tant et si bien que les Thrashers ne sont plus une affaire des plus rentables pour Atlanta Spirit, qui décide alors de mettre en vente l’équipe. L’une des conditions, au début, était que les nouveaux propriétaires gardent la franchise à Atlanta. Mais rien ne se passe, personne n’est intéressé…

A part un consortium, True North Sports and Entertainement, qui lui se déclare très intéressé par l’achat des Thrashers. Mais cependant, un problème demeure : True North met une condition à la vente : le déménagement de l’équipe à Winnipeg, au Canada. Winnipeg est une terre de hockey, et a même eu une équipe de NHL, les Jets, entre 1972 et 1996. Une équipe qui fut vendue à un groupe américain, qui déménagea l’équipe qui prit alors le nom de Coyotes de Phoenix. Et depuis, Winnipeg rêve de revoir une équipe dans leur ville. Surtout que True North possède une grande patinoire dans la ville, le MTS Center.

Dernier logo des Jets de Winnipeg, avant leur déménagement

Les propriétaires des Thrashers veulent bien vendre, malgré l’opposition des supporters. Cependant, les pouvoirs publics refusent de mettre la main à la poche pour sauver l’équipe, alors que dans le même temps, le gouvernement de l’Etat a accepté d’éponger une partie des dettes des Coyotes de Phoenix, actuellement en difficulté. Ainsi, comme aucun autre intéressé à l’achat ne s’est présenté, Atlanta Spirit et True North se sont mis d’accord sur la vente des Thrashers. Le 11 juin, le comité central de la NHL va se réunir pour statuer si oui ou non, ils acceptent la relocalisation de l’équipe à Winnipeg, qui prendra alors un autre nom. Il faut au moins 75 % de votes positifs pour que la franchise déménage, laissant Atlanta encore une fois orpheline d’équipe.

C’est tellement étrange ce système d’entreprises qui possèdent les équipes et qui peuvent les déménager. Evidemment, on ne peut pas déménager une équipe n’importe où. Mais il y a eu de nombreux précédents : Les Whalers de Hartford devenus les Hurricanes de la Caroline, les North Stars du  Minnesota devenus les Stars de Dallas, et surtout les Nordiques de Québec, devenus l’Avalanche du Colorado. A Québec justement, il y a une forte demande de retour d’une équipe, et cela depuis le départ des Nordiques. Et l’on annonce depuis quelques années des équipes sur le départ. C’était le cas des Thrashers, mais aussi des Islanders de New York, des Panthers de la Floride ou des Coyotes de Phoenix. Affaire à suivre. En tout cas, il est presque sûr que Winnipeg aura son équipe la saison prochaine.

A très bientôt,

Antoine

Advertisements

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s