[Et pour quelques bits de moins…] Les jeux d’aventure historique, Cryo Interactive

Il est des lieux communs sur l’Internet. Et l’un d’eux est d’affirmer que les jeux Cryo étaient parmi les plus mauvais du monde. Alors, je ne doute pas qu’énormément de productions du studio français n’étaient pas d’excellente qualité. Mais paradoxalement, leurs jeux historiques sont de ceux qui m’ont bercé dans mon enfance de gamer et je les trouvais (et les trouve toujours d’ailleurs) excellents. C’est pour ça que quand pour les autres, Cryo n’inspire que désespoir et tristesse, moi je me revois enchanté par leurs jeux et énervé à force de passer du temps sur certaines énigmes. J’avais envie pour ce Et pour quelques bits de moins de revenir sur les quatre jeux que j’ai fini et refait plusieurs fois. Atlantis n’y sera pas mentionné car d’une part j’ai déjà parlé d’Atlantis plusieurs fois dans le Blogpaper et d’autre part parce que ce n’est pas un jeu historique.

Logo emblématique de Cryo (merci Wikipédia)

Avant de commencer :
Les quatre titres dont je vais vous parler ont des similitudes entre eux. Les quatre héros se retrouvent à devoir élucider un complot dans un temps imparti (généralement un jour, mais parfois plus) sinon il va arriver un gros malheur (une bombe explose, ses parents sont exécutés, le héros est banni…) Ce qui fait que les mécaniques de jeu sont très similaires d’un soft à l’autre. D’autre part, c’est le moteur maison, l’Omni3D, qui fait tourner les quatres titres. Salué comme une révolution à sa sortie, il permet de se déplacer à 360°C à chaque écran de jeu (cependant, vous vous déplacez à la manière d’un point&clic). Enfin, l’encyclopédie fournie avec le jeu est toujours colossale et extrêmement bien documentée, la Réunion des Musées Nationaux ayant souvent donné un coup de main pour le développement. Les jeux sont sortis sur PC et sur Playstation.

1) Versailles 1685 : Complot à la cour du Roi-Soleil (1996)
C’est le premier de la série et celui qui s’est le mieux vendu. Versailles est devenu le fer de lance de ce qu’on a appelé le ludo-culturel. L’histoire : Bontemps, le premier valet du roi Louis XIV, reçoit un brûlot annonçant la destruction du château le soir même. Ne pouvant s’occuper lui même de l’affaire, il demande à un jeune valet, Lalande (vous donc), de s’en charger.Et c’est parti pour la grand enquête qui vous mènera dans une grande partie du château, dans les jardins (avec mention spéciale au labyrinthe où vous allez rencontrer le duc du Maine, le fils bâtard du roi). De plus, vous allez en rencontrer du beau monde : Monsieur le frère du roi, le Dauphin, le peintre Le Brun, Madame de Maintenon, Racine, Lully… 7 actes décomposent le jeu qui est pas trop compliqué, mais avec quand même quelques énigmes bien retorses. Un très bon début qui personnellement, j’ai adoré.

Couverture de la version PS1 (Gamekult)

2) Egypte 1556 avant J-C – L’énigme de la tombe royale (1997)
Le deuxième opus de la série Histoire de Cryo nous transporte bien avant Jésus Christ, sous le règne de Ramsès III. Vous êtes Ramosé et votre papa va être exécuté. Ce dernier est accusé d’avoir pillé la tombe du pharaon Séthi Ier, mais son fils refuse de le croire et va tout faire pour l’innocenter. Il va donc mener sa petite enquête, qui le mènera au village de Deir el-Médineh et jusqu’au temple de Ré, à Karnak. Premier jeu que j’ai possédé de la série, Egypte m’avait impressionné par son premier niveau qui se situe dans un tombeau de Séthi Ier recréé et magnifique. L’encyclopédie est juste colossale et les lieux variés (ce qui manquait peut être un peu à Versailles). Malheureusement pour moi, j’ai prêté mon CD à quelqu’un (mais qui ? Je ne me souviens plus) et je le n’ai jamais revu. En tout cas, si l’Egypte vous passionne, c’est le jeu qu’il vous faut !

Couverture de l’édition PS1 (Romstation)

3) Chine : Intrigue dans la Cité Interdite (1998)
Quittons l’Egypte pharaonique pour se plonger en plein coeur de la Cité Interdite de Pékin. L’histoire se passe en 1775 et vous êtes Anjing, un des surintendants de la Cité. Or, le jour même de votre investiture, l’un des chefs eunuques est retrouvé mort dans la salle  du trône. L’empereur vous charge alors de retrouver le coupable. Vous n’avez qu’un jour, sinon… Vous êtes banni de la Cité Interdite ! Ce sera le branle-bas de combat et Anjing va trouver des éléments troublants, laissant penser qu’une conspiration n’est pas loin… Des quatre titres, Chine est mon préféré. Peut-être grâce à l’ambiance de huis-clos au coeur du palais impérial ou le scénario à rebondissements. En tout cas, j’y rejoue assez souvent et ce jeu reste un de mes préférés de ma ludothèque.

Jaquette de la version PC (Amatest)

4) Aztec : Malédiction au coeur de la cité d’or (1999)
Quatrième et dernier titre traité dans cet article, Aztec vous met dans la peau de Petit-Serpent, un jeune Aztèque qui est témoin du meurtre d’un noble. Ce dernier lui remet un collier et lui souffle un nom : Tlati. Le souci, c’est qu’au retour à son village, le tueur l’a dénoncé comme meurtrier, ses parents ont été emmenés et lui même devient un fugitif. De plus, une mystérieuse maladie ravage la population… Des quatre, Aztec est le jeu que je préfère le moins. D’une part, l’intrigue ne se renouvelle pas énormément et d’autre part, le moteur Omni3D commence à se faire vieux. De plus, ne connaissant pas l’univers aztèque, j’ai eu du mal à trouver mes marques…. Néanmois, le jeu reste bon et encore une fois, l’encyclopédie bien fournie permet d’apprendre énormément de choses.

Couverture de la version PC (Planète Aventure)

Voilà mes quatre jeux historiques Cryo que j’ai fini et testé. Il y a eu quelques suites (une pour Versailles et 2 pour Egypte) ainsi que d’autres jeux historiques (Pompéi) que je n’ai pas testé. Néanmoins, ces quatre jeux font partie e ma culture de gamer et je ne les considère pas comme des sous-jeux comme certains les ont qualifié. J’ai joué à d’autres jeux historiques, je pense que je vous en parlerais dans d’autres articles !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s