[NHL] Comment ça, pas de saison ?

Dans le petit monde du hockey, les rumeurs bruissent depuis quelques temps. De gros nuages planent au-dessus de la prochaine saison de NHL, si gros que beaucoup d’analystes émettent des doutes sérieux quant à la bonne tenue de cette saison 2012/13. Tant et si bien que l’on redoute l’annonce dans les jours qui viennent de l’annulation pure et simple de la saison de hockey. Pour vous donner une idée, c’est comme si, en France, on annonçait l’annulation d’une saison de Ligue 1 ou de Top 14.

Du haut de mes modestes connaissances, je vais essayer de vous expliquer simplement, aux fans comme aux non-initiés, comment une telle chose peut se produire. Si je fais d’énormes approximations ou des fautes, je laisse aux visiteurs le soin de me corriger.

Comme je vous l’avais expliqué il y a quelques temps sur ce blog, la NHL est une ligue fermée, où les propriétaires achètent de franchises qui concourent chaque année pour le titre. Ces propriétaires forment un côté de la table. De l’autre côté, on a les joueurs, qui sont pour la plupart réunis dans l’Association des Joueurs de la NHL (NHLPA). Ces deux parties se consultent pour divers points concernant la Ligue et son fonctionnement et surtout, pour négocier la convention collective.  Oui, comme dans n’importe quel corps de métier en France, il existe une convention collective pour les joueurs de NHL. Celle-ci traite, entre autres, de la rémunération des joueurs, du plafond salarial, du partage des recettes, du droit à l’image… Si vous voulez en savoir plus et lire plein de contrats longs, compliqués et en anglais dans le texte, c’est ici pour la version longue ou pour la version courte. C’est un cadre de travail important dans la Ligue Nationale de Hockey.

Logo de l’association des joueurs, la NHLPA

Là où le bât blesse, c’est que cette fameuse convention collective expire dans 12 jours, le 15 septembre 2012. Or, les négociations pour une nouvelle convention collective sont houleuses. Très houleuses. Le principal point qui fait débat, c’est que les propriétaires trouvent que les joueurs sont trop gourmands, chose que la NHLPA réfute en bloc. Au milieu de tout cela, le commissaire de la Ligue, Gary Bettman, penche plutôt en faveur des propriétaires des équipes, au grand dam des joueurs. On voit mal comment les deux partis et la NHL vont trouver un terrain d’entente. Or, si au 15 septembre, aucune convention collective n’est signée entre les propriétaires et la NHLPA, le commissaire de la Ligue va déclarer le lock-out sur la saison 2012/13.

Un lock-out, c’est quoi ? Wikipédia me souffle que c’est « une fermeture provisoire d’une entreprise, décidée par l’employeur pour répondre à un conflit collectif« . Dans le cas de la NHL, ça veut dire une annulation totale ou partielle de la saison. C’est arrivé deux fois dans l’histoire de la Ligue. Pour la saison 1994/95, aucun match ne fut joué en 1994, mais la saison s’est tenue dans l’année 1995, avec quelques matchs en moins. Par contre, dans le cas de la saison 2004/05, la saison entière fut annulée. Toute une saison sans hockey du plus haut niveau en Amérique du Nord… C’est à l’issue de ce lock-out que la dernière convention collective fut signée, celle qui expire ce 15 septembre.

Gary Bettman, commissaire de la NHl, qui annoncera (ou pas) un lock-out pour la prochaine saison.

Un lock-out entier d’une saison, ça implique pas mal de choses. Ça veut dire que pendant une année, les propriétaires d’équipes n’auront presque pas de revenus, car pas de matchs. Pour certaines équipes aux finances fragiles (qui a dit Colombus ou Phoenix ?), cela peut virer au cauchemar. Pour les joueurs, c’est une année sans salaire. Beaucoup d’ailleurs cherchent des solutions de remplacement en s’exilant en Europe ou en Russie, dans la KHL, pour essayer de ne pas perdre une année entière. Pour la Ligue, c’est une dégradation d’image et aussi des complications avec les différents contrats, notamment de diffusion TV qu’il va falloir peut être rembourser en partie…

Au 3 septembre, date à laquelle j’écris cet article, il n’y a pas de raison d’espérer une sortie de crise rapide. Avec un peu de chance, une nouvelle convention sera rapidement signée et la saison 2012/13 se déroulera à peu près sans encombre. Sinon, il faudra prendre son mal en patience. Et espérer qu’un nouveau lock-out ne soit pas dommageable pour la Ligue…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s