[Et pour quelques bits de moins…] Hitman 2 – Silent Assassin, Eidos Interactive

Très souvent, les suites sont moins bonnes que les premiers opus. Certes, il y a quelques exceptions, mais c’est toujours délicat d’améliorer, voire de réinventer une formule qui a marché sans se couper des fans de la première heure et surtout sans faire une suite d’un niveau plus que mauvais. Et bien, les Danois de chez IO Interactive ont réussi le tour de force de faire une suite magistrale d’un premier opus bien trop faible. Alors, amis des hommes en proie à la calvitie, mélomanes qui savent qu’une corde de piano ne sert pas qu’à jouer du piano, réjouissez vous : aujourd’hui, on parle d’Hitman 2 – Silent Assassin !

Cet homme est dangereux. (Hitman-Wiki)

Cet homme est dangereux. (Hitman-Wiki)

Dans Hitman, on incarne un homme que l’on connaît que sous le nom « 47 « . Ses signes distinctifs : Une tête sans aucun cheveu et un code-barre tatoué à l’arrière de la tête. Dans le premier opus, on le découvre dans son métier : tueur à gages pour une agence très mystérieuse : l’ICA dont il ne connaît que la voix de son contact, Diana. A la fin du premier opus, 47 apprend qu’il est en fait un clone crée par le professeur Ort-Meyer pour devenir un super-homme. Au début de Silent Assassin, 47 s’est retiré de sa vie de tueur à gages et est devenu jardinier dans une église en Sicile, où il a rencontré son premier véritable ami, le père Vittorio. Cependant, un an après son arrivée, Vittorio est enlevé par un parrain de la Mafia locale. C’est le début de la traque, qui va le mener en Russie, au Japon ou encore en Inde…

Le but des missions du jeu est généralement d’aller assassiner une cible. Vous avez l’option de tuer tout le monde et de repartit, laissant derrière vous un carnage. Cependant, votre score sera très mauvais, vous ne débloquerez aucun bonus et surtout, vous perdez 95% de l’intérêt du jeu. Non, dans Silent Assassin, le but est de faire le moins de morts possibles et de s’infiltrer doucement, méthodiquement. Par exemple, supprimer un garde à la corde de piano pendant qu’il s’éloigne uriner vous permet de cacher le corps de de prendre son uniforme, vous permettant de passer relativement inaperçu. Ou alors, pourquoi passer par l’entrée principale de ce bâtiment ? Il serait plus judicieux de passer par les égouts qui donnent dans l’arrière-cour, prenant tout le monde à revers… Il faut vraiment bien étudier la carte du niveau et il n’est pas rare de devoir recommencer plusieurs fois pour trouver le meilleur chemin.

Mon petit doigt me dit qu'il va arriver des problèmes à l'un de ces hommes... (Megagames.com)

Mon petit doigt me dit qu’il va arriver des problèmes à l’un de ces hommes… (Megagames.com)

Ce n’est pas tant pour ses graphismes que l’on joue à Hitman 2. Ils sont très corrects sans pour autant décrocher la mâchoire. On joue à Hitman 2 pour le plaisir de se faufiler à travers les niveaux, d’essayer de trouver le chemin le plus tortueux, mais le moins détectable vers sa victime. Et on joue pour le charisme de 47, cet anti-héros avec pourtant une certaine moralité, un code. On s’y attache très vite à ce clone qui va aussi un peu découvrir sa genèse en se baladant aux quatre coins du monde pour sauver son ami. Et on y joue pour la qualité de sa bande originale, composée par Jesper Kyd. Si ce n’est pas sa première composition dans le milieu des bandes originales de jeux vidéo, c’est assurément l’une des plus réussies, puisque les musiques sont interprétées par les musiciens du Budapest Symphony Orchestra. Un joyau qui soutient parfaitement l’action dans le jeu.

Hitman 2 – Silent Assassin est un de ces jeux qui accrochent et qui créent véritablement un style. Avec son histoire de tueur à gages, IO a placé 47 au Panthéon du jeu vidéo. Ses aventures sont toujours d’actualité puisque le dernier opus en date, Absolution, vient juste de sortir. On va encore parler longtemps du Silent Assassin…

Hitman 2 – Silent Assassin
Editeur : Eidos Interactive
Plateformes : PC, PS2, Xbox, puis Gamecube
1 joueur
Date de sortie européenne : 11 octobre 2002

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s