La télévision régionale en France et en Allemagne

Parlons régions, France et Allemagne aujourd’hui. Pourquoi, me direz vous ? Parce que. Il n’y a pas de raisons particulières. Vous savez déjà que l’histoire de la radio et de la télévision me passionne en tant qu’amateur. Et puis, nous venons tout juste de fêter les 40 ans de France 3, qui fut créée le 31 décembre 1972. France 3 reste la chaîne des régions en France, de par sa structure spéciale qui lui permet d’avoir des bureaux d’information dans tout le pays. Mais au lieu de faire un simple historique de France 3, je me suis dit que ça pouvait être intéressant de voir comment ça se passe en Allemagne, autre pays à la culture régionale forte. Vous allez le voir, c’est très, très différent !

En France, France Régions 3

Dernier logo de FR3, avant le changement de nom (via le site de Cyril Bourreau)

Dernier logo de FR3, avant le changement de nom (via le site de Cyril Bourreau)

La troisième  chaîne de l’ORTF (c’est son nom officiel de baptême) fut créée donc le 31 décembre 1972. C’était une chaîne totalement en couleur et qui, à ses débuts, n’avait que trois heures de diffusion quotidiennes. Surtout, la Troisième chaîne s’appuyait sur les télévisions locales que l’ORTF avait ouvert un peu partout en France. La plus ancienne est Télé-Lille, fondée en 1950 et qui existe toujours aujourd’hui, sous le nom de France 3 Nord- Pas de Calais. Cependant, l’existence de cette troisième chaîne puisque dès janvier 1975, l’ORTF est dissoute. La troisième chaîne change alors de nom pour celui de France Régions 3, plus communément appelée FR3.

FR3 va également conserver les chaînes locales, par exemple Télé-Bordeaux va muer en FR3 Aquitaine. 22 stations régionales vont alors fabriquer des programmes pour la grande chaîne nationale. Ce que l’on sait peut, c’est qu’en  1975, FR3 garde également les stations de radio locales, qu’elle conservera jusqu’en 1982. A cette date, les radios régionales seront cédées à Radio France et se feront appeler « Locales de Radio France », puis aujourd’hui France Bleu. Enfin, en 1992, FR3 va changer de nom pour devenir France 3, nom sous laquelle on connaît encore aujourd’hui la chaîne.

Premier logo de France 3, 1992 (via Wikipédia)

Premier logo de France 3, 1992 (via Wikipédia)

Aujourd’hui, France 3 est organisée en 24 antennes métropolitaines qui permettent de fabriquer les reportages de proximité en région, notamment pour les tranches d’information de la chaîne. C’est d’ailleurs en grande partie l’information locale qui a fait le succès de la chaîne. Outre l’information, les antennes locales concoctent certaines émissions à portée locale, qui change selon la région dans laquelle on se trouve. Cependant, le décrochage régional (ces plages horaires où ce sont les émissions locales qui sont diffusées et non le programme national) reste minoritaire par rapport au programme national, qui est le même quelque soit la région. En fait, France 3 est une chaîne nationale avec des touches régionales.

 

En Allemagne, l’ARD

De l’autre côté du Rhin, cela ne se passe pas du tout de la même façon. En fait, il faut se souvenir que l’Allemagne est un pays fédéral, c’est-à-dire qu’un pouvoir bien plus important est octroyée à leurs régions, les « Länder », qu’à nos régions françaises. De fait, la culture n’est pas un domaine du ressort de l’Etat allemand, mais des Länder. D’ailleurs, lorsque le gouvernement de Willy Brandt a voulu créer une chaîne nationale d’Etat (qui deviendra la ZDF), il y a eu une énorme polémique. C’est pourquoi le fonctionnement des chaînes régionales allemandes est bien différent de celui de France 3. L’acteur de la télévision régionale allemande est la Communauté de travail des établissements de radiodiffusion de droit public de la République fédérale d’Allemagne (Arbeitsgemeinschaft der öffentlich-rechtlichen Rundfunkanstalten der Bundesrepublik Deutschland), plus couramment nommée ARD.

Le logo actuel de l'ARD, emprunté à Wikipédia

Le logo actuel de l’ARD, emprunté à Wikipédia

Derrière ce nom à rallonge se cache l’entreprise qui regroupe les chaînes locales allemandes. Là où sur France 3, on a une chaîne nationale avec décrochages locaux, en Allemagne on change de télévision locale selon là on l’on se trouve dans le pays. La chaîne locale de Berlin n’est pas la même que celle de Hambourg. En fait, si les chaînes ne sont pas les mêmes, c’est pour que chaque média local puisse montrer les diversités culturelles de sa région et s’adapter à un public local.

L’ARD fut créée en 1950. Aujourd’hui, neuf entreprises locales la composent : Bayerischer Rundfunk (BR, qui couvre le territoire de la Bavière), Hessischer Rundfunk (HR, qui est reçue en Hesse), Mitteldeutscher Rundfunk (MDR, qui couvre la Saxe, la Saxe-Anhalt et la Thuringe), Norddeutscher Rundfunk (NDR, reçue à Hambourg, en Basse-Saxe, en Schelwig-Holstein et en Meklenbourg-Poméranie Occidentale), Radio Bremen (RB, située à Brême), Rundfunk Berlin-Brandenburg (RBB, émet à Berlin et dans le Brandenbourg), Saarländischer Rundfunk (SR, la locale de Sarre), Südwestrundfunk (SWR, pour le Bade-Wurtenberg et la Rhénanie-Palatinat) et Westdeutscher Rundfunk Köln (WDR pour la Rhénanie du Nord-Westphalie). S’y ajoute également la Deutsche Welle, le service international allemand, à l’image de France 24 pour la France ou BBC World pour le Royaume-Uni. Chaque chaîne régionale possède des chaînes de télévision et des stations de radio sur son territoire d’émission. L’ARD possède également une part d’ARTE.

La carte des chaînes allemandes de l'ARD, faite pour Wikipédia

La carte des chaînes allemandes de l’ARD, faite pour Wikipédia

En sus de leurs émissions locales, les chaînes de l’ARD produisent également des émissions pour la chaîne nationale de l’ARD, Das Erste. Cette chaîne est reçue partout dans le pays et la plupart de ses programmes sont fait par les chaînes locales allemandes. Avec tout ça, on considère que l’ARD est le deuxième groupe audiovisuel public, derrière la BBC anglaise.

Le loge de Das Erste, la chaîne nationale de l'ARD (Wikipédia toujours)

Le loge de Das Erste, la chaîne nationale de l’ARD (Wikipédia toujours)

Et voilà pour cet article ! Il est vraiment intéressant de faire la différence d’organisation entre la France et l’Allemagne pour les chaînes régionales. Je ne sais pas quel est la meilleure organisation, mais j’espère que ce petit article explicatif vous a intéressé !

 

Advertisements

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s