Watkin’s Tower, une Tour Eiffel à Londres ?

La sympathique rivalité franco-anglaise, on connaît ça depuis bien longtemps. Cette relation d’amour-haine qu’on a avec nos voisins d’outre-Manche, c’est un peu le ciment de notre couple et ça pousse à faire des choses incroyables, d’un côté comme de l’autre. Aujourd’hui, je vais vous présenter la Watkin’s Tower, une réplique de Tour Eiffel construite à Londres, où tout du moins, c’est ce qu’elle aurait dû être.

Transportons nous à la fin du XIXe siècle, en 1890. C’est à cette date que nous rencontrons Edward Watkin, un membre du Parlement anglais sous l’étiquette du parti Libéral. Watkin est également un magnat des transports, qui a fait fortune dans de nombreuses entreprises ferroviaires. A la date, qui nous intéresse, il est président de la Metropolitan Railway, la plus importante compagnie de transport à Londres, à qui l’on doit l’ouverture de la première ligne de métro à Londres, qui est aujourd’hui englobée dans la Metropolitan Line. Et il cherche à mieux rentabiliser sa ligne. En effet, la ligne a été étendue de Baker Street jusqu’à Harrow-on-the-Hill, au nord-ouest du centre de Londres. Le problème, c’est qu’entre Baker Street et Harrow-on-the-Hill, le chemin de fer traverse de vastes étendues peu ou pas peuplées. Watkin va donc vouloir aménager des lieux de vie susceptibles d’attirer beaucoup de curieux, afin de pouvoir construire de nouvelles stations sur la ligne déjà existante et ainsi faire de meilleurs profits. Il va notamment vouloir aménager un énorme parc, avec de nombreuses commodités, qu’il va placer dans un petit quartier peu habité, nommé Wembley.

"This is Wembley Park. Chanche here fore the Jubilee Line". (Wikipédia)

« This is Wembley Park. Change here for the Jubilee Line ». (Wikipédia)

Surtout, il veut une attraction qui attire l’œil, qui va faire venir énormément de gens. Et là, il a l’idée. L’année précédente (en 1889 donc si vous avez bien suivi), la Tour Eiffel a été l’attraction majeure de l’Exposition Universelle de Paris et notre ami Watkin l’a un peu mauvaise. Il aurait déclaré d’ailleurs : « Tout ce que fait Paris, Londres peut le faire en plus grand ! ». Il prend donc la décision de faire construire à Wembley une grande tour d’observation, comme celle de Paris. Avec ça, c’est sûr, tout le monde va se précipiter dans ce nouveau parc ! Il demande donc à Gustave Eiffel lui-même de la construire parce que tant qu’à faire, autant demander à  l’original. Néanmoins, Eiffel décline la proposition en répondant, selon la légende, « si je fais cette tour après en avoir fait une à Paris, les gens vont croire que je ne suis pas un bon français ! ».

Qu’à cela ne tienne, Watkin et la société créée ad hoc pour la construction de la Tour lancent un grand concours pour savoir qui va concevoir ce qui est appelée « Great Tower of London« . Le premier prix est doté de cinq cent guinées (plus au moins cinq cent livres sterling de l’époque). Soixante-huit propositions sont alors envoyées, entre tours toutes simples, plagiats de celle d’Eiffel ou monuments d’inspirations asiatiques, orientales ou même de la Tour de Babel. Finalement, c’est le design de Benjamin Baker qui est retenu : une Tour assez simple en somme, mais qui va avoir la particularité de coûter moins cher que bien d’autres projets. Il est alors prévu que la Tour mesure au final 358 mètres et comprenne en son sein, comme la Tour Eiffel, des restaurants et autres attractions.

Voici le projet lauréat, ce à quoi aurait dû ressembler la Tour. (Wikipédia)

Voici le projet lauréat, ce à quoi aurait dû ressembler la Tour. (Wikipédia)

En 1891, les travaux de la Tour et du parc de Wembley commencent. En 1894, la station de métro Wembley Park ouvre au public et en 1896, c’est au tour du parc d’être inauguré. Quand à la Tour… elle atteint péniblement son premier étage, à savoir approximativement 47 mètres. Elle est néanmoins ouverte au public, mais on ne peut pas dire que la foule se bouscule au portillon pour la visiter. En plus, deux inconvénients majeurs arrivent : d’une part, les fondations de la Tour ne sont pas assez stables et peuvent devenir potentiellement dangereuses. D’autre part, les fonds manquent. La Metropolitan Railway et Watkin lui-même ont investi en pure perte, ce dernier étant d’ailleurs très malade. L’avenir de ce qu’on surnomme maintenant « Watkin’s Folly » paraît bien sombre. En 1899, la Metropolitan Tower Construction Company se déclare en faillite et est liquidée. Faute d’argent, les travaux s’arrêtent à ce fameux premier étage. En 1901, Watkin décède à l’âge de 82 ans et l’année d’après, les visites de la Tour sont arrêtées. C’est la fin du rêve de la grande Tour de Londres. La Metropolitan Railway construisit des maisons autour du parc pour essayer de limiter les pertes et la Tour est détruite à la dynamite en 1907, effaçant toute trace de son existence.

La Tour de Watkin, tel qu'elle fut construite. (surviving-history.blogspot.fr)

La Tour de Watkin, tel qu’elle fut construite. (surviving-history.blogspot.fr)

C’était l’histoire de la Watkin’s Tower, qui n’a pas connu le succès espéré. Cependant, Wembley ne sera pas laissé à l’abandon puisqu’en 1924 et 1925 se tiendra dans ce quartier la British Empire Exhibition, l’exposition coloniale  britannique. En prévision de l’événement, on construit sur l’emplacement de l’ancienne Tour un stade temporaire. Ce stade perdurera finalement et c’est la naissance du stade de Wembley. D’ailleurs, lorsque l’ancien Wembley a été détruit pour reconstruire le nouveau stade que l’on connait aujourd’hui, les ouvriers ont retrouvé les fondations de la Watkin’s Tower qui sont, encore aujourd’hui, sous le nouveau stade de Wembley.

Les Twin Towers de l'ancien stade de Wembley, bâti sur les fondations de l'ancienne Tour (Wikipédia)

Les Twin Towers de l’ancien stade de Wembley, bâti sur les fondations de l’ancienne Tour (Wikipédia)

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à lire ce très bon article du Guardian, de consulter l‘intégralité des projets proposés au concours de la Tour ou encore à consulter la fiche de la Watkin’s Tower sur le site Skyscraper Page !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s