Carnet de Voyage à Barcelone – Sixième partie

Jour 6 – Parc Guell/MACBA

C’est en ce sixième jour barcelonais que nous allons finir notre visite des monuments conçus par Gaudi. Il fait chaud, le soleil tape fort, pourquoi ne pas aller dans un parc alors ? Nous nous dirigeons alors vers le parc Guell qui est un peu excentré. Et comme nous sommes très très flemmards, on sort à la station de métro la plus proche du sommet du parc, pour la bonne raison que des escaliers mécaniques mènent directement au parc. Rapide et efficace pour commencer sa visite.

Le parc Guell vient d’un projet imaginé par l’industriel Eusebio Guell qui voulait créer un lotissement de plus de 50 villas placées dans un somptueux parc, conçu par Gaudi. Le projet fit un grand flop (seules 2 villas furent construites) mais le parc continua à exister et Antoni Gaudi habita même au centre du parc durant des années, avant de déménager dans son atelier à la Sagrada Familia.

Le haut du parc est très simple, même s’il offre une vue imprenable sur Barcelone. Les principaux points d’intérêt sont les œuvres du maître comme trois viaducs très gaudiens, les bancs en mosaïque dominant Barcelone et l’entrée, superbe. Bref, un très bon moment de promenade.

L'un des viaducs serpentant dans le parc Guell

L’un des viaducs serpentant dans le parc Guell

Retour au centre-ville. Dans cette cité où beaucoup de musées coûtent cher, nous avions pris l’Articket BCN, qui offre pour 30 € l’entrée à six musées : le MNAC et la Fondation Miro (déjà faits), la Fondation Antoni Tapiés (faite également, malheureusement je suis resté assez imperméable à l’oeuvre de l’artiste), le Musée Picasso et le Centre d’art contemporain (que nous ferons demain) et enfin le Musée d’Art Contemporain de Barcelone. C’est ce dernier que nous allons visiter.

La collection est très éclectique et, comme toute exposition d’art contemporain, certaines œuvres nous parlent et d’autres bien moins… En tout cas, c’est une collection diversifiée et très agréable à parcourir, même les œuvres qui ne nous parlent pas.

Le bâtiment contemporain du MACBA est très simple et élégant

Le bâtiment contemporain du MACBA est très simple et élégant

D’ailleurs, j’ai remarqué une grande différence entre les musées de Barcelone et les musées français. Dans notre pays, beaucoup de musées préfèrent exposer le plus grand nombre possible d’œuvres, quitte à ce que l’oeuvre perde en lisibilité et en force. A Barcelone, peu d’œuvres sont exposées dans chaque salle, mais cela permet d’admirer au mieux l’oeuvre, de prendre le temps de la déchiffrer… A vous de voir ce que vous préférez !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s